Archives

Cilicie, Grand Liban

Nous sommes à la recherche de planche sur la Cilicie et le Grand Liban
Si vous en possédez, pourriez vous m’envoyer un scan

Merci

1 commentaire pour Cilicie, Grand Liban

  • Michel Bauer

    bonjour

    Je possède les blocs de 50 figurines suivants des semeuses de Cilicie ref cat Y&T) :

    - n° 90 surcharge type I mill 9 (bas de feuille)
    - n° 90 surcharge type II mill 9 (bas de feuille)
    - n° 90 surcharge type II mill 0 (panneau médian)
    - n° 91 surcharge type I mill (panneau médian)
    - n° 91 surcharge type II mill 6 (manque timbre case 10) bas de feuille
    - n° 91 surcharge type II mill 0 (panneau médian)
    - n° 91 surcharge type II mill 6 (panneau médian)
    - n° 92 surcharge type I mill 9 (bas de feuille)
    - n° 93 surcharge type I mill 9 (bas de feuille)
    - n° 93 surcharge type II mill 9 (panneau médian)

    ainsi qu’un bloc de 24 figurines du n° 92 mill 0. Toutes les figurines sont à gauche du mill ésime, il manque néanmoins la case 1.
    Personnellement je suis collectionneur du type Blanc et cherche à caractériser les particularités des différents tirages pour la Cilicie. C’est pour cela que j’ai acquis les blocs de semeuses pour étayer mes hypothèses sur les Blanc.
    Comme vous pouvez le constater il n’ y a pas dans les blocs ci-dessus de panneau haut de feuille surtout avec la surcharge de type II.
    Je possède un nombre équivalent de panneaux de 50 du type Blanc n° 89 et pour ce timbre la situation est identique : pas de haut de feuille.
    Je recherche donc un panneau de 50, ou plus, haut de feuille bien sûr (n° 89 surcharge type II). Pour le type Blanc ce serait en vue d’une acquisition, pour les semeuses un scan haute définition des n°90 et/ou 91 (valeurs en paras) pourrait me satisfaire.

    Je suis disposé à échanger des informations avec votre équipe. Qu’en pensez vous ?

    Pour info, j’ai échangé des informations avec M. Lebel au sujet d’une surcharge verticale sur timbres Blanc et Semeuse de Syrie avec surcharge verticale.

    Bien cordialement

    Michel Bauer

Faire un commentaire